cheap cialis online
  • Français
  • English
  • German
  • Spanish
  • Italian
Menu principal
Accueil
Caravane de la mémoire
Boutique
Savoir-faire
Coup de coeur pour La Prée
Olivier Greif
Etienne-Jules Marey
Maurice Emmanuel
Musique et cerveau
La Mélodie d'Alzheimer
Les RDV d'hier
Notre Histoire, à Massy
Une vie, une passion
Selfworld
Stages
Stages
Liens
Contact
informations in chinese
ABB Reportages Informations in chinese
Les RDV de demain
Accueil arrow Maurice Emmanuel

Maurice Emmanuel

Oeuvres

Ses préoccupations essentielles sont de plusieurs ordres : s’il cherche passionnément à comprendre les sources et les structures du langage musical (ce dont témoignent ses ouvrages de musicologue),  il se ressent pourtant d’abord comme compositeur (il est l’auteur très exigeant d’œuvres musicales raffinées et complexes dans les différents genres de cet art. Mais il n’en négligea pas pour autant son métier de professeur et consacra beaucoup de temps et d’énergie à ses cours, à des conférences, à des articles de pédagogie – soucieux qu’il était de développer l’enseignement musical populaire en France, à une époque où c’était le parent pauvre de l’éducation nationale.


Œuvres musicales :
1886 Pierrot peintre, op.1 (pantomime-opérette, livret de Félix Regamey)
1887 Sonate pour violoncelle et piano
1890 Ouverture pour un conte gai (orchestre)
1893 Première Sonatine  dite « Bourguignonne »
1897 Deuxième Sonatine dite « Pastorale »
1902 Sonate en ré mineur pour violon et piano
        Zingaresca, fantaisie pour orchestre réduit
1903 Quatuor à cordes en si bémol
1905 O filii, chant de Pâques
1907 Suite sur des airs populaires grecs (violon et piano)
         Sonate pour clarinette, flûte et piano (Trio)
1908 In memoriam, poème pour voix, violon, violoncelle, piano
1911 Trois Odelettes anacréontiques pour voix, flûte et piano (il existe une partition d’orchestre)
1911 Trois pièces pour orgue ou harmonium
1917 Trente chansons bourguignonnes du pays de Beaune (piano / 16 sur 30 sont orchestrées) 1918 Prométhée enchaîné, tragédie lyrique en 3 actes (d’après Eschyle)
1918 Musiques (12 mélodies sur des poèmes de Louis de Launay)
1919 Première Symphonie en la
1920 Troisième Sonatine
        Quatrième Sonatine « sur des modes hindous »
1925 Cinquième Sonatine « alla francese »
1926 Sixième Sonatine
1926 Vocalise-étude « alla siciliana »
1929 Salamine, tragédie lyrique en trois actes (d’après Les Perses d’Eschyle – livret de Théodore Reinach) – montée à l’Opéra de Paris.
1931 Deuxième Symphonie en la, dite « Bretonne »
1935 Suite française (pour orchestre)
1936 Amphitryon, musique de scène pour la comédie de Plaute
         Sonate en si bémol pour cornet ou bugle et piano
1938 Le Poème du Rhône, poème symphonique d’après Frédéric Mistral, orchestré par Marguerite Béclard d’Harcourt.

Emmanuel a développé un langage modal – souple et varié. Son Histoire de la langue musicale (1911) reste un ouvrage de référence, et ses recherches sur le rythme ont conforté la pensée de Gaston Bachelard.


Opus 2       Sonate pour violoncelle et piano                 1887                     20 minutes environ
                             (SALABERT)

Opus 6      Sonate en ré mineur pour violon et piano    1902                     25 minutes environ
                             (DURAND)

Opus 8      Quatuor à cordes en si bémol                      1903                     25 minutes environ
                             (DURAND)

Opus 10     Suite sur des airs populaires grecs             1907                     12 minutes environ
                             (DURAND)

Opus 11     Sonate pour clarinette, flûte et piano          1907                     12 minutes environ
                             (LEMOINE)

Opus 29     Sonate pour cornet ou bugle et piano         1936                      8 minutes environ
                             (LEDUC)
 

 
< Précédent   Suivant >