cheap cialis online
  • Français
  • English
  • German
  • Spanish
  • Italian
Menu principal
Accueil
Caravane de la mémoire
Boutique
Savoir-faire
Coup de coeur pour La Prée
Olivier Greif
Etienne-Jules Marey
Maurice Emmanuel
Musique et cerveau
La Mélodie d'Alzheimer
Les RDV d'hier
Notre Histoire, à Massy
Une vie, une passion
Selfworld
Stages
Stages
Liens
Contact
informations in chinese
ABB Reportages Informations in chinese
Les RDV de demain
La Prée
Le coup de coeur pour La Prée, cela s'est inscrit dans une étrange logique…

La première fois que j’ai entendu parler de LA PREE , c’était par Olivier GREIF, alors que nous travaillions ensemble , dans les turbulences parisiennes, à l’écriture du sujet que nous lui consacrions, autour de l’enregistrement de « SONATE de GUERRE »
Je le revois très bien, attablé dans ce restaurant bruyant , me conter avec émotion, nostalgie et regret, le lieu, son calme, sa douceur  qui aurait été le cadre idéal  d’une réflexion, puis d’une interview. C’est moi qui, compte tenu des budgets, avais refusé la délocalisation du tournage.
Ensuite, le nom de la PREE est revenu souvent au cours de ces dernières années, porté par des musiciens ou des mélomanes convaincus d’un recul nécessaire, voire même d’une coupure totale pour pouvoir exister, écrire , donner .
Et il y a à peu près un an, j’y suis arrivée, intriguée, curieuse de connaître ce lieu auréolé d’une réputation de sérénité propice à la création.
Etait-ce un hasard si, ce jour-là, Benoît MENUT donnait , sans que je le sache auparavant, la création de son hommage à Olivier GREIF ? Pourquoi avais-je pris, ce jour-là, ma caméra ?
Quelle idée d’avoir entrepris de capter ce concert ?
 Ce même jour, en tous cas, une connivence s’est installée entre un lieu que je n’arrivais plus à quitter, un compositeur  qui, d’une certaine façon, me rappelait l’occasion ratée dix ans en arrière,  et une musique.
Depuis, grâce à l’hospitalité et la générosité de « POUR QUE L’ESPRIT VIVE »,  j’ai eu et je continue d'avoir la chance de vivre ce lieu.
Alors, je suis allée à la suite de la rencontre avec Olivier GREIF, et à la découverte de ceux qui y vivent, personnel, artistes, personnes âgées et enfants,  et j'ai  ainsi, tout naturellement, capté pour la  retransmettre, cette harmonie.
Instants de bonheur, rencontres exceptionnelles. A partager.
 
< Précédent   Suivant >