cheap cialis online
  • Français
  • English
  • German
  • Spanish
  • Italian
Menu principal
Accueil
Boutique
Savoir-faire
Coup de coeur pour La Prée
Olivier Greif
Etienne-Jules Marey
Maurice Emmanuel
Musique et cerveau
La Mélodie d'Alzheimer
La Caravane de la mémoire
Les RDV d'hier
Notre Histoire, à Massy
Une vie, une passion
Selfworld
Stages
Liens
Contact
informations in chinese
ABB Reportages Informations in chinese
Les RDV de demain
Accueil arrow Etienne-Jules Marey

Etienne-Jules MAREY (1830-1904)

LA SCIENCE AU REVEIL DES ARTS

Documentaire de création de 52 minutes,
Écrit par Julia BLAGNY, Anne BRAMARD BLAGNY et Josette UEBERSCHLAG

Il y a quelque cent ans, Etienne-Jules MAREY, par ses travaux tant scientifiques qu’artistiques, contribua largement à la naissance du cinéma…
L’intention de ce documentaire de création est de cerner la personnalité, l’oeuvre et la trace d’un homme exceptionnel, médecin, ingénieur, artiste à son insu, mais aussi visionnaire.
Qu’il se soit intéressé au galop du cheval, à la nage de la raie, à la marche de l’homme, aux tourbillons des fumées, à la Science, à la Musique ou à la Danse, Etienne-Jules MAREY, en partant de l’étude du mouvement, a induit une nouvelle perception du monde ; et il est juste de lui rendre cette paternité. Avec une question : vers quels univers nous conduit-il ?
 

Homme de Bourgogne, sans doute. Mais de Paris, aussi. De Naples, surtout.
N’ignorant rien des travaux de l’école allemande de physique de MUYBRIDGE à STANFORD aux Etats-Unis, et le rencontrant.
Riche de toute cette ouverture à l’universel.

Le passage à l’Aquarium blotti dans la baie napolitaine, lieu de recherche imaginé par l’Allemand Anton Dohrn, permettra d’appréhender le personnage, libre, loin des petits combats, allant à l’essentiel, ne s’attardant pas aux découvertes lesquelles n’étaient pour lui que des étapes.
Donc, il cherche, trouve et n’a de cesse d’aller plus loin au-delà des limites de la connaissance admise.
Là-bas, à Naples, aujourd’hui, on ne l’a pas oublié ; sur les pieuvres, les raies et les étoiles de mer, les expériences se poursuivent. Et de même à Stanford.
Ici, en France, à l’école vétérinaire d’Alfort, au pas, au trot ou au galop, les chercheurs sont dans le même sillage. Et l’étude de l’allure du cheval continue d’être d’actualité, tremplin de réflexions.
A Dijon, plus qu’ailleurs encore, dans les laboratoires du CNRS et de l’INSERM de l’Université de Bourgogne, la méthode MAREY est la base de multiples recherches sur la motricité, l’émotion, la
musique.
Car le piano n’est pas très loin du fusil photographique … Les premières expériences de Marey ne furent-elles pas sur l’énergie transmise par les doigts d’un organiste !
En 1892, au côté d’Etienne Jules MAREY, le compositeur et musicologue Maurice EMMANUEL trouve, tout naturellement, sa place. L’amitié des deux hommes, le travail mené ensemble sur « l’Orchestique grecque » les conduit au coeur des Arts : Musique, Danse, Peinture dans une volonté commune d'épure.
En 2011, au pôle multimédia ARS NUMERICA de Montbéliard, les mêmes dimensions se rejoignent.
A SACLAY, sur le « territoire innovant le plus grand du monde », aussi.
Devant les toiles d’Alexandra ALLARD, dans la galerie de Marie GORSLINE, devant le ballet de Li WAN et dans le salon de musique d’Alexis GALPERINE, on n’ignore pas cet héritage. On s’interroge sur sa portée.
Questions pour d'autres questions, toujours plus pointues, toujours plus précises.
Et avec une certitude, la compréhension de ce qui nous anime peut nous aider à vivre, à créer, etc...
 
< Précédent